slide 2

N'y a-t-il pas d'autre chemin ?

Au cours d'une série de conférences à l'Université du Texas, un étudiant diplômé vint vers moi pour me demander :

« Pourquoi Jésus-Christ est-il le seul chemin qui mène à une relation avec Dieu ? » J'avais montré que Jésus affirmait être le seul chemin vers Dieu, que le témoignage des Ecritures et celui des apôtres était fiable et qu'il y avait suffisamment de preuves pour mettre sa foi en Jésus comme Sauveur et Seigneur.

Cependant, cet étudiant avait encore des questions à poser.
« Pourquoi Jésus seul ? N'y a-t-il pas un autre chemin vers Dieu ? »
Etrangement, comme ce jeune homme, les gens continuent à chercher d'autres alternatives.

« Et qu'en est-il de Bouddha? De Mahomet ? Ne peut-on pas simplement être quelqu'un de bien ? Si Dieu est réellement un Dieu d'amour, alors pourquoi n'accepte-t-il pas les gens comme ils sont ? » Ces questions reflètent tout à fait ce que j'entends habituellement.

Dans le climat de tolérance d'aujourd'hui, les gens semblent s'offenser des affirmations exclusives de Jésus à être le seul chemin vers Dieu et la seule source du pardon des péchés et de salut. Cette attitude montre qu'en réalité, beaucoup ne comprennent pas la nature de Dieu. Nous voyons jusqu'où peut aller cette incompréhension avec cette question souvent posée : « Comment un Dieu d'amour peut-il permettre que quelqu'un aille en enfer ? » Je leur retourne souvent la question en demandant:

« Comment un Dieu saint, juste et droit peut-il tolérer un pécheur en Sa présence ? »

La plupart des gens comprennent que Dieu est un Dieu d'amour, mais ils ne vont pas plus loin. Il n'est pas seulement un Dieu d'amour, mais un Dieu de droiture, de justice et de sainteté. Il ne peut pas plus tolérer le péché dans son ciel, que vous ne pourriez tolérer chez vous un chien galeux, affreusement sale et dégageant une odeur nauséabonde.

Cette incompréhension sur la nature fondamentale et la personnalité de Dieu est à l'origine de nombreux problèmes théologiques et éthiques.

Fondamentalement, nous connaissons Dieu à travers ses attributs. Cependant, ils ne font pas partie de Lui de la même manière que les attributs que vous avez adoptés font partie de vous. Vous pourriez réaliser qu'il est bien d'être courtois et adopter cet attribut comme faisant partie de votre « maquillage » général.

Avec Dieu, cela ne marche pas de cette façon. Ses attributs (son Etre même) incluent des qualités telles que la sainteté, l'amour, la justice et la droiture. Par exemple, la bonté n'est pas une « partie » de Dieu, mais plutôt quelque chose qui est véritablement sa nature profonde. Les attributs de Dieu ont leur origine dans sa nature même. Il ne les adopte pas afin de maquiller sa nature, ils découlent d'elle. Ainsi, quand nous disons que Dieu est amour, cela ne signifie pas qu'une partie de Dieu est amour, mais que cet amour est un attribut inné de sa nature. Lorsque Dieu aime, il ne prend pas la décision d'aimer, il est simplement Lui-même.

Voilà quel est le problème nous concernant : si Dieu est amour, comment peut-Il envoyer quiconque en enfer ? La réponse, pour résumer, est que Dieu n'envoie pas les gens en enfer, ils y vont à cause de leur propre choix. Pour expliquer ceci, nous devons remonter jusqu'à la création. La Bible indique que Dieu créa l'homme et la femme afin de partager avec eux son amour et sa gloire. Mais Adam et Eve choisirent de se rebeller et de suivre leur propre voie. Ils quittèrent l'amour et la protection de Dieu, se contaminant eux-mêmes par cette nature rebelle, cupide et orgueilleuse que nous appelons péché. Parce que Dieu aimait profondément l'homme et la femme - même après qu'ils l'aient rejeté - il voulut les atteindre et les sauver du chemin mortel qu'ils avaient emprunté.

Mais Dieu était face à un dilemme. Parce que Dieu n'est pas seulement un Dieu d'amour, mais aussi un Dieu saint, juste et droit, le péché ne peut survivre en Sa présence. Sa nature même - sainte, juste et droite - détruirait le couple pécheur. C'est pourquoi la Bible dit :

« Car le salaire que verse le péché, c'est la mort.» Romains 6 : 23

Alors comment Dieu pouvait-il résoudre ce dilemme et sauver l'homme et la femme ?

Pour en savoir plus

© 2014 Distribution au Canada par CLC Canada
Toute reproduction du site, même partielle, est strictement interdite sans l'autorisation des auteurs. Livre publié originalement aux États-Unis avec le titre: More Than a Carpenter Droits réservés © 2009 Ministères Josh McDowell et Sean McDowell par Tyndale House Publishers Inc.